Venezuela: le Canada appelle au départ du président Maduro

Le gouvernement canadien a appelé mardi au départ du président Nicolas Maduro, au moment où un groupe de militaires vénézuéliens se soulevait en soutien à l’opposant Juan Guaido, qu’Ottawa reconnaît comme président par intérim du pays.

» LIRE AUSSI — Suivez notre direct : Venezuela: Guaido revendique le soutien des militaires, tirs à Caracas

«Les Vénézuéliens sont dans la rue aujourd’hui pour manifester leur désir de retour à la démocratie, même face à une répression violente», a déclaré Chrystia Freeland, ministre des Affaires étrangères du Canada, lors d’un point de presse. «Le Canada salue leur courage et nous appelons le régime de Maduro à se retirer et à permettre la résolution pacifique de cette crise conformément à la Constitution vénézuélienne», a-t-elle dit.

«Nous avons convoqué une vidéoconférence d’urgence des ministres des Affaires étrangères du Groupe de Lima cet après-midi pour discuter de la situation», a précisé Mme Freeland. Le Canada et treize pays latino-américains composent ce groupe.

Elle a aussi prévu de s’entretenir avec l’ancien président de l’Assemblée nationale du Venezuela Julio Borges, actuellement au Canada et représentant du Venezuela au sein du Groupe de Lima.

Nicolas Maduro a été réélu en juillet 2017 à l’issue d’un scrutin qui n’a été reconnu ni par l’Union européenne, ni par les Etats-Unis ou le Canada. Quelque 2,7 millions de Vénézuéliens ont fui le pays depuis 2015, face aux pénuries de biens de première nécessité et de médicaments, selon les chiffres de l’ONU.

LIRE AUSSI :

» Notre dossier / Crise au Venezuela, l’affrontement entre Maduro et Guaido

Источник: Lefigaro.fr

Источник: Corruptioner.life

Share

You may also like...