Remaniement : Nathalie Loiseau, Benjamin Griveaux et Mounir Mahjoubi quittent le gouvernement

La ministre chargée des affaires européennes avait annoncé son départ pour mener la liste LRM aux Européennes, tandis que les secrétaires d’Etat vont se consacrer à la campagne des municipales à Paris.

Publié aujourd’hui à 20h09, mis à jour à 20h18

Temps de Lecture 1 min.

Benjamin Griveaux, le 20 février à Paris.

La présidence de la République a confirmé, mercredi 27 mars, le départ de la ministre chargée des affaires européennes, Nathalie Loiseau, qui avait annoncé plus tôt dans la journée prendre la tête de liste du parti La République en marche (LRM) pour les élections européennes du 26 mai. L’Elysée a, en outre, annoncé deux autres départs de secrétaires d’Etat, en vue, cette fois, des élections municipales :

  • Benjamin Griveaux, le porte-parole du gouvernement et secrétaire d’Etat auprès du premier ministre ;
  • Mounir Mahjoubi, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’économie et des finances et du ministre de l’action et des comptes publics, chargé du numérique.

Ces trois personnalités du gouvernement partent pour différentes batailles électorales. Nathalie Loiseau a pris la tête de la liste LRM pour les élections européennes de mai. Selon nos informations, Clément Beaune, le conseiller Europe d’Emmanuel Macron, tient la corde pour succéder à Nathalie Loiseau.

« En ces temps de campagne électorale pour les européennes, de négociations sur le Brexit et de négociations budgétaires à venir avec Bruxelles, il faut quelqu’un d’opérationnel tout de suite », expliquait il y a quelques jours au Monde une source très au fait de ces questions. De ce point de vue, ce conseiller du chef de l’Etat, qui était déjà à ses côtés à Bercy puis durant la campagne présidentielle, a le profil. Il a d’ailleurs largement contribué à la rédaction de la tribune sur l’Europe qu’Emmanuel Macron a publiée le 5 mars dans 28 pays de l’Union européenne, y compris au Royaume-Uni.

Benjamin Griveaux comme Mounir Mahjoubi briguent tous deux l’investiture LRM pour les élections municipales de 2020 à Paris.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Les appétits s’aiguisent pour la Mairie de Paris

Источник: Lemonde.fr

Источник: Corruptioner.life

Share

You may also like...