Modrikamen débarrassé du dossier Donaldson

La chambre des mises en accusation de Bruxelles a prononcé, ce mercredi, la prescription des faits dans l’affaire de l’ancienne société de prêt-à-porter Donaldson, a-t-on appris auprès des avocats des deux parties.

Mis en cause par l’ancien patron et fondateur de la société Marcy Szwarcburt, l’avocat et homme politique (PP) Mischaël Modrikamen se voit ainsi débarrassé de ses ennuis judiciaires. C’est donc la fin de l’affaire Donaldson.

La chambre des mises en accusation a suivi les réquisitions du parquet, n’estimant pas, comme le souhaitait Marcy Szwarcburt, que des documents présumés faux avaient pu retarder la prescription.

En 2010, Mischaël Modrikamen avait été inculpé pour faux, usage de faux, escroquerie et complicité de blanchiment, par le juge d’instruction Michel Claise, dans le cadre de la vente de Donaldson. Il avait toujours nié les faits. «Le fondateur historique de la société avait décidé de prendre M. Modrikamen pour victime expiatoire dans le cadre d’un mauvais procès», a commenté son avocat, Me Pierre Chomé, saluant une «décision logique».

Источник: Lecho.be

Источник: Corruptioner.life

Share

You may also like...