Le premier vice-président afghan réchappe à une embuscade des talibans

Le premier vice-président d’Afghanistan, Abdul Rachid Dostom, a réchappé aujourd’hui sain et sauf d’une embuscade des talibans alors qu’il circulait dans le nord du pays, a indiqué une source proche de l’homme politique.

» LIRE AUSSI — Afghanistan: que veulent vraiment les talibans?

Son convoi circulait sur une autoroute dans la province de Balkh (nord) lorsqu’il a été attaqué. Abdul Rachid Dostom «est sauf», a indiqué à l’AFP Enayatullah Babur, un proche collaborateur et ancien directeur de cabinet du premier vice-président. «Les combats ont duré une heure. Un garde du corps a été tué et plusieurs blessés», a-t-il ajouté.

Le porte-parole des talibans, Zabihullah Mujahid, a revendiqué sur Twitter l’attaque, indiquant que quatre gardes du corps ont été tués et qu’un véhicule blindé a été détruit.

Un peu plus tôt, cet ancien seigneur de guerre d’ethnie ouzbèke controversé avait tenu un rassemblement politique à Balkh, la capitale de la province du même nom. Lors de son discours, il a déclaré que si le gouvernement lui laissait les mains libres il pourrait «nettoyer» en six mois le nord du pays où sont implantés les insurgés talibans.

Источник: Lefigaro.fr

Источник: Corruptioner.life

Share

You may also like...