L’Autriche annonce 8,3 milliards d’euros de baisses d’impôts

Le gouvernement autrichien a détaillé mardi un programme de 8,3 milliards d’euros de baisses d’impôts sur trois ans, destiné à ramener le taux de prélèvements obligatoires à 40,5% du Produit intérieur brut alors que le pays vient de dégager un léger excédent public.

Ces baisses portent sur une réduction des cotisations sociales pour les plus bas revenus à partir de 2020, suivie en 2021 d’une diminution à 20%, contre 25% actuellement, du taux de la première tranche d’imposition (11.000 — 18.000 euros annuels).

Les taux des deux tranches suivantes (jusqu’à 60.000 euros) doivent être abaissés en 2022 à 30% (contre 40% aujourd’hui) et à 35% (contre 42%), a-t-il été précisé.

» LIRE AUSSI — Impôt sur le revenu: une baisse de 180 à 350 euros pour les deux premières tranches, selon Le Maire

La réforme fiscale prévoit également 1,5 milliard d’euros d’allègement de charges pour les entreprises, via notamment une réduction à 21% de l’impôt sur les bénéfices à l’horizon 2023, contre 25% à ce jour.

«Nous tenons notre promesse de réduire la charge fiscale pour les gens qui travaillent, tout en renforçant l’attractivité économique de l’Autriche», a souligné le chancelier conservateur Sebastian Kurz, à moins d’un mois des élections européennes.

LIRE AUSSI :

» L’Autriche met en place sa taxe sur les géants du numérique

Источник: Lefigaro.fr

Источник: Corruptioner.life

Share

You may also like...