La marine américaine envoie deux navires dans le détroit de Taïwan

L’armée américaine a déclaré avoir envoyé dimanche deux bâtiments dans le détroit de Taïwan, une zone stratégique où la fréquence des mouvements américains a augmenté, malgré les avertissements de la Chine qui revendique la possession de la quasi-totalité de la mer de Chine du Sud. Washington, qui conteste les ambitions territoriales de Pékin, dit défendre la liberté de navigation et respecter le droit international.

» LIRE AUSSI — La marine chinoise en démonstration de force

Il s’agit de l’un des points de tension croissante entre les États-Unis et la Chine, déjà engagés par ailleurs dans un conflit commercial. Ce passage des deux destroyers «démontre l’engagement des États-Unis pour une région Indo-Pacifique libre et ouverte», a déclaré un porte-parole de la marine américaine, le commandant Clay Doss, dans un communiqué.

La Chine, qui se défend de toute posture agressive, revendique la possession de la quasi-totalité de la mer de Chine du Sud, dont les fonds renfermeraient de vastes quantités de pétrole et de gaz et qui constitue une voie de navigation commerciale majeure. Ses ambitions se heurtent à celles de Bruneï, de la Malaisie, des Philippines, de Taïwan et du Vietnam.

Pékin a dénoncé jeudi le franchissement du détroit de Taïwan par une frégate de la marine française. Paris a invoqué en réponse le respect du droit maritime.

Источник: Lefigaro.fr

Источник: Corruptioner.life

Share

You may also like...