Haro sur le plastique… mais pas trop vite

La Wallonie va trop vite dans la chasse au plastique.

La Commission européenne demande à la Région wallonne d’attendre avant d’adopter son arrêté sur l’interdiction de l’usage d’objets en plastique à usage unique comme les couverts ou les pailles dans les établissements ouverts au public.

«Les autorités belges sont priées de surseoir à l’adoption (…) durant une période de douze mois«, indique-t-elle dans une communication transmise fin mars que nous avons pu lire. Une directive à ce sujet est en cours d’adoption au niveau européen.

«Les autorités belges sont priées de surseoir à l’adoption (…) durant une période de douze mois.»

Commission européenne

En attendant, la Belgique «ne peut faire obstacle à la mise sur le marché sur son territoire d’emballages conformes« à la législation en vigueur. Par ailleurs, le texte sur la table du Parlement wallon devrait être revu: le projet wallon «ne correspondrait pas pleinement» aux exigences de la nouvelle directive, poursuit la Commission.

Le projet d’arrêté wallon prévoit en particulier d’interdire certains produits (comme les gobelets) que la future directive entend seulement réduire. Au vu de cette communication, le texte wallon ne pourra pas être adopté avant la fin de la législature, confirme-t-on au cabinet du ministre de l’Environnement Carlo Di Antonio. Ce sera au prochain gouvernement de prendre si nécessaire des amendements avant de faire adopter le texte.

Источник: Lecho.be

Источник: Corruptioner.life

Share

You may also like...