Calais: migrants et militants manifestent

Quelque 150 militants associatifs et migrants se sont rassemblés dimanche à Calais (nord) pour dénoncer «le durcissement de la politique répressive», la «maltraitance institutionnelle» et les «violences policières» dont sont «victimes», selon eux, les demandeurs d’asile dans cette région française, a rapporté l’AFP.

» LIRE AUSSI — Un demandeur d’asile héros en Isère reçoit la protection de la France

Brandissant des drapeaux arc-en-ciel, symboles de paix, ou des banderoles «Welcome réfugiés», les manifestants ont rejoint à 13h00 une place de la ville de Calais, prenant la parole à tour de rôle, dans le calme.

Parmi eux se trouvaient une quarantaine de migrants notamment érythréens, éthiopiens et iraniens. Tous répondaient à l’invitation du collectif «Appel d’air», créé il y a un mois à la suite du démantèlement de l’un des derniers campements de migrants dans cette zone. Ces migrants s’installent à Calais, ville «forteresse» du nord de la France, ou aux alentours, dans l’espoir de rejoindre la Grande-Bretagne.

«À Calais, la politique envers les personnes exilées s’est durcie depuis un mois, avec un harcèlement soutenu et des violences policières accrues, ainsi que des expulsions quotidiennes. Les communautés sont chassées (…) les tentes jetées à l’eau, saisies, détruites et les associations déplorent plusieurs blessés graves suite à ces opérations policières», avait dénoncé ce collectif dans son appel à manifester.

» LIRE AUSSI — Paris et Londres s’allient pour stopper les traversées illégales de migrants dans la Manche

Источник: Lefigaro.fr

Источник: Corruptioner.life

Share

You may also like...