Algérie: la présidentielle est la «solution idéale» de sortie de crise (armée)

La présidentielle prévue le 4 juillet pour élire un successeur à Abdelaziz Bouteflika, scrutin refusé par le mouvement de contestation actuel, est la «solution idéale» pour sortir de la crise en Algérie, a affirmé ce mardi le chef d’état-major de l’armée algérienne.

» LIRE AUSSI — La présidentielle se tiendra le 4 juillet en Algérie

Le général Ahmed Gaïd Salah, devenu de facto l’homme fort de l’Algérie depuis la démission le 2 avril du président Bouteflika, a exclu que l’armée s’écarte du cadre constitutionnel «quelles que soient les circonstances», rejetant implicitement les revendications des manifestants qui réclament la mise en place d’institutions de transition ad hoc pour gérer l’après-Bouteflika.

» VOIR AUSSI — Des milliers d’étudiants défilent à nouveau à Alger

Источник: Lefigaro.fr

Источник: Corruptioner.life

Share

You may also like...